200 000€ pour BOUSCULER ta télé !
0 € / 200 000
Je fais un don
État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

Multinationales : l'enquête choc sur leurs crimes impunis

Saudi Aramco, Gazprom, China Energy, sont les trois multinationales qui émettent le plus de CO². Pourtant, ces champions de l'énergie fossile sont peu connues du grand public. Ces entreprises exploitent le gaz, le charbon et le pétrole, particulièrement mis en cause par le réchauffement climatique. C'est l'objet du livre du journaliste de Mediapart, Mickäel Correia, auteur de Criminels climatiques, enquête sur les multinationales qui brûlent notre planète.

"Ce livre désigne les réels responsables du chaos climatique et montre qu’il est urgent de les mettre définitivement hors d’état de nuire". Voici comment les éditions La Découverte présentent l'enquête du journaliste de Mediapart, spécialiste des questions climatiques, Mickäel Correia.  

Dans Criminels climatiques, enquête sur les multinationales qui brûlent notre planète, l'auteur revient sur les actions et les responsabilités de trois géants de l'industrie fossile, respectivement champions du gaz, du pétrole et du charbon. Gazprom, Saudi Aramco et China Energy seraient les trois criminels climatiques qui émettent le plus de CO².  

Ces firmes peu connues en France mettent en place de véritables stratégies pour continuer coûte que coûte à exploiter les ressources fossiles de la Terre, malgré les alertes scientifiques sur le réchauffement climatique. Ce sont de "véritables bombes climatiques qui mettent en péril toute l'humanité", lit-on dans le livre qui décrypte avec minutie l'ensemble des moyens déployés par les ogres de l'industrie fossile : corruption, néocolonialisme, lobbying, greenwashing, softpower, etc. 

État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !