200 000€ pour BOUSCULER ta télé !
0 € / 200 000
Je fais un don
L'instant Porcher

Thomas Porcher, économiste, signataire du manifeste des Économistes atterrés, et auteur de nombreux essais dont « Les Délaissés » et « Traité d’économie hérétique » débunke chaque semaine, sur le plateau du Média, les fausses évidences des gardiens du temple néolibéral. À l'occasion, d'autres économistes et praticiens de l'économie viennent répondre aux questions du Média dans le cadre de ce module.

49.3, casse sociale... : Macron se dresse contre la démocratie

Bonjour tout le monde et bienvenue pour ce nouvel Instant Porcher ! L’Instant Porcher c’est un petit moment qu’on se prend, entre nous, avec Thomas Porcher, chaque semaine pour décrypter l’actualité. Car on le sait, le discours est politique et les comprendre est un véritable enjeu démocratique.

Au programme aujourd’hui :

La première partie du budget 2023 a été adoptée sans vote mercredi dernier. Après 7 jours de discussion, où : les députés ont voté contre le projet du gouvernement et son article liminaire qui prévoyait de limiter le déficit public à 5% du PIB en 2023 ; les députés ont adopté une taxe sur les super dividendes avec des députés macronistes ; 3300 amendements ont été déposés ;  Elisabeth Borne a annoncé recourir au 49.3, permettant de faire adopter le budget sans vote parlementaire. Retour à la case départ. Pas de taxe super dividendes, pas de vote sur les amendements, suppression de la CVAE (cet impôt que les entreprises doivent payer aux collectivités locales) et article liminaire sauvegardé.

Puis le lendemain, le jeudi, débute l’examen du PLFSS, projet de loi de financement sur la sécurité sociale. Alors que les deux premières parties ont été rejetées, Elisabeth Borne actionne de nouveau le 49.3 pour faire adopter la troisième partie, car la première ministre affirme que "nous avons besoin de cette troisième partie du PLFSS. Sans elle, nous ne pourrions garantir les ressources de la Sécurité sociale". Décryptage de Thomas Porcher.

La dépense publique. Cette expression qui nous fait peur ! Il faut la baisser, on est endetté, on doit faire des économies, des efforts, surtout avec la crise covid… C’est ce qu’on entend depuis des années non ? C’est ce qu’on entend aussi pour défendre le budget ou réduire les coûts dans les services publics, ou encore réformer le chômage ou les retraites, ne pas augmenter le smic, baisser les budgets des collectivités locales bref des exemples on en aurait des tas. On analyse tout cela, c’est l’Instant Porcher.   

L'instant Porcher

Thomas Porcher, économiste, signataire du manifeste des Économistes atterrés, et auteur de nombreux essais dont « Les Délaissés » et « Traité d’économie hérétique » débunke chaque semaine, sur le plateau du Média, les fausses évidences des gardiens du temple néolibéral. À l'occasion, d'autres économistes et praticiens de l'économie viennent répondre aux questions du Média dans le cadre de ce module.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !