Une matinale alternative pour 2022 ?
Je finance
la contre-matinale
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Violences lors d'une veillée funéraire : un énième dérapage de la police nationale

Endeuillés par la mort de l’un des leurs, des habitants de Saint-Denis ont été victimes de violences policières lors de la veillée funéraire. La propre mère du jeune homme s’est retrouvée à terre, asphyxiée par les gaz. Les personnes présentes, encore choquées, témoignent pour Le Média.

« Je n’ai jamais vu ça de ma vie. Quand j’entends des sirènes, je ne suis plus tranquille. J’ai peur de la police qui est censée nous protéger », témoigne l’une d’entre elles, tante du jeune homme décédé la veille à l’hôpital de la Pitié Salpétrière. La veillée funéraire est organisée à partir du 4 juin dans une salle associative de Saint-Denis. Le second jour, peu avant 21 heures, les organisateurs demandent aux gens de quitter la salle pour respecter le couvre-feu.  

...« Il est à peu près 21h10 quand on sort », explique la tante du jeune homme, mais « les équipes de police nous encerclent ». « Un agent de police sort du lot, il court, dégoupille une grenade et la jette dans la foule. Cette grenade arrive aux pieds de ma nièce de 3 ans. » Plusieurs grenades lacrymogènes sont jetées par les policiers. « Je vois la mère de mon neveu, qui vient de décéder, par terre et asphyxiée. » Les deux femmes qui témoignent pour Le Média décrivent une soirée infernale, marquée par l’incompréhension face aux violences commises contre des personnes en deuil. Une plainte collective a été déposée. 

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !