10 000 Abonnements
pour sauver Le Média
Je fais un don
Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

Passe sanitaire, maltraitance : le témoignage déchirant d'une infirmière suspendue

C'est un témoignage, celui de Stéphanie, infirmière spécialisée en anesthésie réanimation, suspendue parce qu'elle refuse de se soumettre à l'obligation vaccinale. Pourquoi certaines travailleuses et certaines travailleurs soignantes et soignants, qu'on imagine a priori plutôt réceptifs au progrès scientifique et médical, ont-ils été si rétifs à la vaccination contre le Covid-19, que certains d'entre eux ont préféré renoncer à exercer leur profession plutôt que de se soumettre à l'obligation vaccinale ?  

Fin octobre dernier, la Direction générale de la santé indiquait au Parisien que 129 000 professionnels de santé n'étaient toujours pas vaccinés. Le ministère de la Santé annonçait le chiffre de 15 000 soignants suspendus. La grève générale en Guadeloupe, qui s'étend désormais en Martinique est partie de l'univers médical local et de sa contestation de l'obligation vaccinale. Pouvons-nous continuer à juger sans comprendre l'itinéraire de ces hommes et femmes, hier en blouse blanche, aujourd'hui suspendus et sans le moindre revenu ? 

Son témoignage revient longuement et avec maints détails sur la violence de la guerre contre le coronavirus, dans laquelle les soignants ont été enrôlés sans la moindre préparation, mais aussi sur le sentiment d'être méprisés, déconsidérés et celui de beaucoup de soignants. un sentiment qui a débouché, pour nombre d'entre eux, sur une défiance totale radicale. 

Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !