200 000€ pour BOUSCULER ta télé !
0 € / 200 000
Je fais un don
L'entretien d'actu

Notre regard singulier sur l'état de la France et la marche du monde. Au-delà des faits, le sens de l'actualité.

Covid-19, pangolins et labos : et si les médias s'étaient plantés ?

C’est un feuilleton qui s’est déroulé au coeur de l’été et qui n’a pas eu l’écho qu’il méritait : le bras de fer entre journalistes enquêteurs et journalistes fact-checkers si l’on peut résumer ça comme ça. Ou alors la dissonance et le cafouillage médiatique sur les origines du Covid-19. 

Au départ, la thèse d’une transmission via des animaux sauvages comme le pangolin et les chauves-souris a été privilégié. L’idée d’un virus échappé de laboratoire émise finalement assez vite, a été classé au rayon « complotisme » avant d’être réévalué. Mais le débat sur le fact-checking, sur sa pertinence, sur son manque de réserve peut-être, n’a pas eu lieu.

Au Média, nous avons voulu profiter des polémiques sur ce thème du fact-checking après le débat Mélenchon/Zemmour sur BFM, pour faire un petit tour d’horizon avec notre camarade Loris Guémart, journaliste à Arrêt sur image, auteur d’un article passionnant sur le traitement de l’origine du Covid par les grands médias dans le monde.

L'entretien d'actu

Notre regard singulier sur l'état de la France et la marche du monde. Au-delà des faits, le sens de l'actualité.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !