Un Média libre et indépendant
Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

République : le traitement indigne des exilés enfin visible

Mardi 24 novembre des milliers de personnes se sont rassemblées place de la République pour réclamer un toit pour les demandeurs d'asile.

La veille des associations avaient installé des tentes au même endroit. La BAC les déloge manu militari, violentant migrants, élus et journalistes. Les tentes des associations sont saisies. La polémique enfle. La France découvre la violence de la police contre les réfugiés. La loi sécurité globale qui vient d'être adoptée à l'Assemblée fait l'unanimité contre elle. Le contexte et le lieu ont fait que les images ont marqué. Cependant les associations venant en aide aux réfugiés se désolent que la prise de conscience soit si tardive.

"Il faut que des journalistes se fassent tabasser pour qu'on arrive à rendre visible quelque chose qui est invisible. Ça serait "super" si ces violences ne s’étaient produites qu’hier. Elles se produisent comme ça depuis 2015 de façon complètement systématique. Aujourd’hui on est tous dans le même bain : les citoyens et ces personnes qui sont invisibilisées et qui en crèvent" explique Chloé Guerber-Cahuzac de Paris d'exil.

L'action de République visait à mettre à l'abris et à visibiliser les centaines de migrants jetés à la rue par le démantèlement du camp de Saint-Denis une semaine avant. Depuis la police se livre à une véritable chasse à l'homme dans les rues de Paris et de sa banlieue, empêchant les exilés de prendre le moindre repos. Une réalité bien plus dure que les images filmées en début de semaine.

AFP

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !