Je fais un don
Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

Rentrée scolaire : "une démonstration d'amateurisme du gouvernement"

"Tout est prêt". C'est par ces mots que Jean Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation Nationale, a répondu la veille de la rentrée scolaire dans les médias.

Et concernant le Covid-19 ? "On doit, d’une part, être très vigilants sur le virus c’est pourquoi nous avons un protocole sanitaire strict.". Tout va pour le mieux donc. Sauf que, au Média, nous avons été contactés par des enseignants, CPE, AESH, qui n'ont pas du tout la même version des faits.

Protocole sanitaire impossible à appliquer et envoyé le jour de la rentré, matériel insuffisant ou de mauvaise qualité, absence d'uniformité des décisions pour des cas similaires, bref, derrière les beaux discours, la réalité semble être tout autre. Les enseignants décrivent une rentrée difficile, douloureuse, là ou le ministre a dit qu'elle s'était faite dans la joie.

Ce qui est surtout pointé du doigt, c'est l'amateurisme du gouvernement, à la fois concernant leur (non) organisation de cette rentrée, mais aussi, devant les caméras. La scène, assez hallucinante de Macron visitant une école, qui retire son masque, tousse dans sa main, remet son masque etc, a rendu les enseignants assez furieux. "Il est incapable pendant un quart d’heure de tenir devant des élèves dans des conditions gestes barrières - protocole sanitaire alors que les collègues enseignants le font parfois huit heures par jour et c’est quelque chose qui n’est absolument pas évident. C’est déplorable."

"Faites ce que je dis, pas ce que je fais", le véritable mantra du Président Macron et de son gouvernement. Et tant pis pour les personnels de l'éducation nationale... 

Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !