Je fais un don
Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

L'immense escroquerie de Macron et de son plan de relance de 100 milliards

La France est sauvée ! Emmanuel Macron et Jean Castex ont annoncé un grand "plan de relance" à hauteur de 100 milliards d'euros !

Quelle somme ! Et dédiée à l'emploi qui plus est. Sauf que si on regarde un peu dans le détail, ce n'est pas aussi réjouissant. Pour nous l'expliquer, nous avons reçu Fabien Gay, sénateur du groupe communiste.

Il pointe du doigts les non-dits, les effets d'annonce, et la logique globale de ce plan de relance. La logique, c'est celle de l'aide massive au secteur privée, sans contreparties, ni montées au capital, qui a déjà fait la preuve de sa nocivité et de son absence de résultat avec le CICE par exemple.

Les effets d'annonce, c'est par exemple les 160 000 créations d'emplois que Jean Castex a fixé comme objectif, alors que cet objectif est terriblement bas, qu'il correspond à un emploi coutant plus de 600 000 euros. Pour montrer à quel point c'est absurde, surtout quand on revendique que l'objectif est de créer de l'emploi, Fabien Gay a fait un calcul qui montre qu'avec la même sommes, au lieu de 160 000 emplois dans le privé, c'est plus de 900 000 emplois dans le secteur public vecteur de mieux vivre pour tous et cruellement en manque de moyens, qui auraient pu être créés avec la même somme.

Les non-dits, c'est que derrière ce discours d'aide au secteur privé "en faveur de l'emploi", on va en réalité donner de l'argent et faire bénéficier de cette aide des entreprises qui ont déjà commencé à licencier, ou qui ont annoncé des plans de licenciement massifs, et qu'en réalité, cet argent est un nouveau mensonge pour préserver les marges des entreprises, et garantir des revenus aux actionnaires. Bref, une démonstration argumentée que ce plan de "relance" est en réalité une escroquerie.

Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !