Je fais un don
Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

Interdite d'entrer au musée à cause d'un décolleté

Jeanne Huet est étudiante en littérature comparée. Le mardi 8 septembre elle décide d’aller visiter le musée d’Orsay à Paris avec un amie. Elle est munie de son billet, masquée mais pourtant le personnel à l’entrée ne lui ouvre pas les portes. Ah non non ça ne va pas être possible! Ca, ça ne va pas passer” s’entend t-elle dire. “Ca” désigne sa poitrine et plus particulièrement le décolleté de sa robe.

“A aucun moment on ne me dit que mes seins sont le problème. En revanche, moi je demande si c’est bien mon décolleté qui pose problème et on me dit pour toute réponse “Vous devez mettre votre veste, vous devez la fermer”. Donc oui, je dois couvrir mes seins.” La jeune femme dénonce une discrimination sexiste et une sexualisation de son corps. Elle écrit une lettre ouverte et partage une photo de la robe de la discorde.

Face à la polémique le musée s’excuse et évoque “un incident”, dû à un excès de zèle de personnels contractuels extérieurs à Orsay. Jeanne accepte les excuses mais veut que les mots justes soient employés pour désigner ce qu’il lui ait arrivé : une discrimination sexiste. Le dimanche suivant, les activiste Femens font une action topless dans le musée pour la soutenir et dénoncer la sexualisation du corps des femmes.

Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !