Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don

On s'autorise à penser

Retrouvez ce podcast sur votre plateforme préférée
Apple PodcastsSpotifyOvercastCastboxGoogle PodcastsPocket CastsBreakerRadioPublicRSS
On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuel·le·s, penseuses·eurs et actrices·eurs des luttes sociales dissident·e·s et/ou invisibilisé·e·s.

"Prenons le pouvoir sur nos retraites" : l'appel de Bernard Friot aux français

Alors que la grande bataille pour défendre les retraites, engagée fin 2019 puis interrompue par la crise du covid, vient de reprendre face à la nouvelle tentative du gouvernement Macron pour imposer un recul des conquêtes sociales en la matière, Bernard Friot publie aux éditions La Dispute un petit livre d’intervention, bref et clair, pour mettre en évidence tous les enjeux. Fort de quarante années de recherche sur le sujet, Bernard Friot part d’une interrogation toute simple : pourquoi les classes dirigeantes françaises tiennent-elles absolument à « réformer » la retraite alors qu’une très large majorité de la population s’y oppose, d’une part, et, d’autre part, qu’il n’existe aucune raison objective de remettre en cause un système à l’équilibre au plan financier ? La réponse tient à l’enjeu de fond, qui est civilisationnel : ce qui est en cause, c’est la nature même de la condition salariale et du travail. Selon que l’on conçoit la retraite comme un « salaire différé » conditionné par le montant des cotisations individuelles au cours de la carrière, ou au contraire comme un « salaire continué », attaché à la personne et à sa qualification, on favorise une conception du travail comme subordination au capital ou au contraire comme activité collective émancipatrice.

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuel·le·s, penseuses·eurs et actrices·eurs des luttes sociales dissident·e·s et/ou invisibilisé·e·s.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !