Je fais un don
Retrouvez ce podcast sur votre plateforme préférée
État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

Essais nucléaires : mensonges d'État à la française

Entre 1966 et 1996, la France a mené 193 essais nucléaires en Polynésie Frannçaise. Nous revenons avec Tomas Statius, journaliste d'investigation pour l'ONG Disclose, sur ce scandale d'État, véritable catastrophe écologique et sanitaire.

193 essais nucléaires ont été menés par la France en Polynésie française entre 1966 et 1996. Loin de la métropole française, dans l'océan Pacifique, l'Etat français a délocalisé ses tirs après avoir abandonné son premier terrain de tests : le Sahara algérien. Mais en Polynésie, les essais se révèlent là aussi dévastateurs. Certaines ONG qualifient ces expériences d'écocidaires. Les mouvements indépendantistes parlent de colonialisme nucléaire. 

La société tahitienne est traumatisée. Les vétérans sont également nombreux à subir les conséquences sanitaires du programme militaire. L'ONG de journalistes, Disclose, associé à Interprt, un collectif d'architectes spécialisés dans l'analyse criminalistiques, ont étudiés 2 000 pages d'archives déclassifiées. 

Avec Sébastien Philippe, enseignant-chercheur, membre du programme Science and Global Security de l'université de Princeton et chercheur associé au programme Nuclear Knowledges de Sciences Po Paris, un spécialiste de la sécurité nucléaire, le journaliste Tomas Statius de Disclose a mis au jour de nouvelles données : 100 000 personnes potentiellement touchées par un tir nucléaire atmosphérique, dont 10 000 ont reçu cinq fois la dose minimale requise pour être considérées comme victimes de maladies radio-induites. Ensemble ils ont écrit Toxique, enquête sur les essais nucléaires français en Polynésie. Une publication scientifique doit également suivre cette enquête.

Au Média, Tomas Statius est venu raconter les dessous de son investigation, un scandale d'état, et une catastrophe écologique et sanitaire.

État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !