Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Steve : Disparu à Nantes après une charge policière

Nantes, le 21 juin, soir de la fête de la musique. La police intervient après que l’événement se soit prolongée plus tard que prévu. Résultat, quatorze personnes tombent dans la Loire et une personne est portée disparue. Son nom : Steve Caniço. Une semaine plus tard, Steve n’est toujours pas réapparu. Afin de lui rendre hommage, une marche est organisée. "Cela fait une semaine qu'on ne dort plus et qu'on ne pense qu'à ça. Oui, j'espère le retrouver tous les matins quand je me réveille, tous les soirs quand je m'endors, tout le long de la journée. On attend qu'ils le retrouvent, qu'ils veuillent le retrouver", témoigne sa meilleure amie Anaïs.

Pour beaucoup de personnes présentes ce jour là, la police est responsable de ce qui est arrivé. "Plus le temps passe, et plus ça devient compliqué (de le retrouver, ndlr)", concède un des manifestants.

Sur l’intervention policière ce soir là, le syndicat de police SGP-FO pointe la responsabilité du chef de service et évoque « une faute grave de discernement, un ordre aberrant, mettant d’abord nos collègues en danger, et les usagers. […] Ce n’était pas des casseurs mettant Nantes à sac nécessitant donc d’intervenir immédiatement. Il s’agissait de fêtards ».

Au fur est a mesure que le temps passe, l’hypothèse d’une chute fatale dans la Loire devient de plus en plus plausible. Les proches de Steve, eux, ne perdent toujours pas espoir d’un jour le retrouver et pouvoir au moins lui dire au revoir.

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !