Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Scandale au travail illégal sur le chantier du futur siège du Monde

Jeudi 27 février, une trentaine d'ouvriers du BTP ont inauguré le futur siège du journal Le Monde en l'occupant. Ces travailleurs dénoncent leur sous-traitance en cascade par Eiffage, via les entreprises Cicade puis Golden Clean. Tous sans-papiers, ils travaillent depuis plusieurs années sans être déclarés, pour 40 euros de la journée et 5 euros de l'heure supplémentaire. Pour Étienne Deschamps, du syndicat CNT-SO, « les personnes qui encadrent les salariés de Golden Clean sont le plus souvent des salariés d'Eiffage », ce qui relève selon lui « du délit de marchandage ». Il dénonce « un système d'esclavagisme "par étages" ».

Les occupants exigent non seulement la fin de la sous-traitance et l’embauche par Eiffage, mais également la remise de leurs bulletins de salaire, le paiement des heures travaillées au taux horaire en vigueur, le respect de la loi en matière de sécurité et des conventions collectives. Enfin, ils revendiquent l’obtention des documents permettant leur régularisation en France.

La chantier occupé appartenant au journal Le Monde, les occupants attendent du groupe qu’il fasse pression sur Eiffage, qui est légalement responsable de leurs conditions de travail, d'après la CNT-SO. Ils appellent également leurs soutiens à les rejoindre sur le chantier, au 67 avenue Pierre Mendès-France. Après seulement quelques heures d'occupation, les ouvriers ont pu rencontrer Louis Dreyfus, président du directoire du Monde, et ont obtenu gain de cause. Sous la pression, Gold Clean s'est engagé à régulariser la situation, distribuer les bulletins de salaires dès le 28 février et les Cerfa nécessaires à la régularisation de ses salariés sans-papiers. Ils ont également obtenu le respect des conventions collectives propres aux entreprises de propreté. L'occupation s'est poursuivie après ces promesses, en attendant la réception des documents. 

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !