Je fais un don
La Contre Matinale

Pour vous faire vivre les élections de 2022 autrement...

La colère est dans la rue ! La contre-matinale #41

Au programme de cette 41ème édition de la Contre-Matinale du Média, présentée ce mercredi 24 novembre par Nadiya :

· La titrologie : Retrouvez la traditionnelle rubrique dans laquelle nous analysons les unes de la presse mainstream et revenons sur leur vision de l'agenda médiatique. Puis, un petit focus sur différents contenus proposés par nos camarades de la galaxie des médias indépendants et alternatifs. 

- La chronique de David Guiraud : La lettre des luttes de Radio-Parleur : Au Média TV, nous sommes persuadés que l’union fait la force. Et ça vaut dans les manifs, les piquets de grève comme pour les médias indépendants. Dans le cadre d'un partenariat avec nos camarades journalistes de Radio-Parleur, nous vous proposons un chronique avec ce studio de podcasts indépendant. Chaque semaine, Violette Voldoire ou Martin Bodrero viendront nous proposer une lutte à suivre et un extrait sonore issu des reportages de leur équipe. Ce mercredi, Violette nous parlera du procès de Cristal Union et de Carrad service, une audience importante pour médiatiser le thème des morts au travail.

· La rubrique “la minute citoyenne” : 

· Plateau : Face à Zemmour, mobilisation populaire et sans-frontières : 

La Contre Matinale

Pour vous faire vivre les élections de 2022 autrement...

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !