Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Lucas*, 16 ans : Comment un LBD m'a fracturé la mâchoire

Le samedi 7 mars 2020, lors de l’acte 69 des Gilets jaunes à Lyon, il est 14h15 lorsque Lucas [Le prénom a été modifié, NDLR], un jeune homme tout juste âgé de 16 ans, s’effondre rue Victor Hugo. Il a été touché par un tir de LBD en plein visage.

Lucas sera rapidement pris en charge par les streets medics mais les secours tardent à arriver. Ils sont pourtant présents mais les forces de l’ordre ne leur permettent pas de franchir le dispositif policier. En état de choc et le visage ensanglanté, Lucas doit alors se frayer un chemin parmi les manifestants pour se rendre jusqu’à eux.

Transporté aux urgences, le constat tombe : Lucas souffre d’une fracture pluri-fragmentaire de la mâchoire qui nécessitera une opération. « Pour moi un tir dans la mâchoire c’est pas rien, c’est je te casse la bouche et tu te tais », témoigne le jeune homme. « C’est juste un môme de 16 ans qui a envie d’exercer sa citoyenneté pour de vrai (…) Un gamin qui n’y croit pas trop quand on lui parle de démocratie et de peuple souverain (…) », s’indigne également la mère de Lucas dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Interrogé par les secours sur l’origine de la blessure de Lucas, les forces de l’ordre nieront avoir eu recours au LBD. Pourtant, le Comité contre les violences policières dénombra ce jour-là pas moins de 26 blessés avec 17 impacts de LBD, dont 4 visant la tête ou la gorge, soit « un impact toutes les 14 minutes ».

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !