Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
Carte blanche

« Carte blanche », c’est la rubrique du Média consacrée à nos coups de gueule, coups de cœur et à nos partis pris. À nos opinions, étayées par des faits scrupuleusement respectés mais éclairés par nos différentes sensibilités.

Subventions douteuses, copinage... : Marlène Schiappa de scandale en scandale

Il y a maintenant près d’un mois, des journalistes révélaient les dessous d’un mystérieux fonds gouvernemental lancé par Marlène Schiappa : les Fonds Marianne. De l’argent public dédié à la lutte contre le séparatisme, récolté après l’assassinat du professeur d'histoire-géographie Samuel Paty. Mais voilà selon, le travail de nos confrères de Marianne et France 2 : une des associations subventionnées, celle qui a décroché la plus grosse dotation, a eu un usage peu habituel des deniers publics.

Marion Beauvalet, doctorante en théorie des organisations et animatrice de l’émission “Plan B” sur Twitch, revient, dans ce nouveau numéro de votre quotidienne Toujours Debout, sur cet intrigant scandale d’État.

Alors avant de vous lancer dans les tréfonds de cette affaire, voici un rapide rappel des faits. Début 2021, Marlène Schiappa, alors ministre déléguée à la citoyenneté auprès du ministre de l'Intérieur, lançait le fonds Marianne. L’idée était de mettre en avant les valeurs de la République en ligne et lutter contre le cyberdjihadisme.

Un appel à projets de 2,5 millions d'euros du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation est donc lancé. Une somme partagée entre 17 projets et de manières totalement inégalitaire et attribuée en seulement 3 semaines, une période très courte comme l’explique le journal Marianne. Outre ce détail, ce sont aussi des expertes rémunérées alors que leurs statuts associatifs l’interdisaient, des contenus politiques et des influenceurs financés en période électorale pour tirer sur les adversaires de Macron et des émissions sans lien avec le sujet de la laïcité et de la prévention de la radicalisation qui sont arrosés par ce fonds.

Des nouvelles casseroles que se transporte la Secrétaire d’État chargé de l'Économie sociale et solidaire et de la Vie associative, ainsi que le gouvernement, et qui viennent s’ajouter à celles qui accompagnent les moindres faits et gestes de ses représentants.

Carte blanche

« Carte blanche », c’est la rubrique du Média consacrée à nos coups de gueule, coups de cœur et à nos partis pris. À nos opinions, étayées par des faits scrupuleusement respectés mais éclairés par nos différentes sensibilités.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !