Je fais un don

On s'autorise à penser

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuels, penseurs et acteurs des luttes sociales dissidents et/ou invisibilisés.

Mensonges d'état : les confidences d'un ex-agent secret

C’est une expression que l’on entend désormais quotidiennement : fake news. Ou en adaptation française : infox. A cause d’Internet et de mauvais génies comme Vladimir Poutine, qui les alimenteraient via de mystérieuses fermes numériques en Russie, elles proliféreraient plus que jamais. La victoire de Donald Trump lors de la présidentielle américaine de 2016 ? C’est la faute aux fake news. Le Brexit ? C’est à cause des fake news, et de leurs petits frères, le conspirationnisme et le complotisme.

Bien entendu, les manipulations médiatiques existent. Mais à entendre certains analystes, elles seraient presque toujours le fait de groupes extrémistes, ou de gourous expliquant à une horde d’analphabètes crédules que la terre est plate ou que, tiens, le coronavirus aurait été fabriqué en laboratoire.

Ce n’est pas l’angle d’attaque de mon invité. Jacques Baud est un ancien agent de renseignement suisse. Il a aussi été expert auprès des Nations unies. Il publie aux éditions Max Milo un livre intitulé “Gouverner par les fake news”. Selon lui, ce sont les gouvernements, nos gouvernements notamment, qui produisent les fausses informations les plus préoccupantes parce que les plus meurtrières.

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuels, penseurs et acteurs des luttes sociales dissidents et/ou invisibilisés.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !