Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Répression syndicale : licenciés pour l'exemple

Le statut de salarié protégé protège-t-il encore du licenciement ? Dans cette enquête, Irving Magi révèle comment le ministère du travail piétine le droit du travail pour donner son aval aux employeurs, en autorisant de licenciement de salariés au statut particulier (délégués syndicaux, délégués du personnel, élus du comité d’entreprise, du CHSCT) contre l’avis de l’inspection du travail. Un tour de passe passe rendu possible par un article introduit dans le code des relations entre le public et l’administration par ordonnance en 2015. A l’époque, le ministère du travail, c’est Myriam El-Khomri. Comment le droit administratif est sciemment utilisé pour contrevenir au code du travail !

Pour démonter cette mécanique implacable, Irving donne la parole à Jean-Christophe Dugalleix, délégué syndical CFE-CGC et ingénieur de formation en informatique au sein du campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, licencié après avoir alerté sa direction régionale de faits relatifs à l’usage anormal des équipements sociaux de l’entreprise par certains cadres. Mais aussi à Gérald Le Corre, inspecteur du travail et syndicaliste ; et à Gérard Filoche, le plus célèbre inspecteur du travail en France, désormais à la retraite mais toujours actif sur les fronts politique et social. “L’inspection du travail c’est la police des employeurs… Mais ça c’était l’inspection du travail avant El-Khomri, etc. Maintenant c’est de la piétaille. Parce qu’elle gêne les employeurs. La profession n’est plus respectée et n’a plus l’autorité qu’elle avait avant », déplore-t-il notamment.

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !