Je fais un don

Un p'tit coup de bourbon

Un p'tit coup de bourbon

Chaque semaine, Serge Faubert raconte l’actualité française à travers le prisme des délibérations au Sénat et à l’Assemblée nationale. Ce qui perce de l’esprit des lois et de l’équilibre des forces politiques, au-delà du jeu des petites phrases.

La croisade de Macron contre l'islamogauchisme

Ça y est, la campagne présidentielle est lancée. Et elle sera puante. Vendredi dernier, aux Mureaux, en région parisienne, Emmanuel Macron a dévoilé son principal axe de campagne. Ce combat contre le séparatisme islamiste prend la forme d’un projet de loi qui sera présenté en Conseil des ministres le 9 décembre. Avant d’être examiné par l’Assemblée nationale, début 2021.

L’ambition de ce projet de loi est de limiter l’enseignement à domicile et contrôler le financement des mosquées. Les enfants devront être scolarisés dès l’âge de 3 ans. Et la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État sera modifiée pour “libérer l’Islam des influences étrangères”. Le texte du projet de loi a été dévoilé par Gérald Darmanin sur… Twitter. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour être dans le coup ! Et là, surprise : la lutte contre le séparatisme islamiste s’est transformée en projet de loi “visant à renforcer la laïcité et à conforter les principes républicains.” Un changement de pied qui a déçu ceux à qui le texte était destiné : la droite et l’extrême droite.

On a compris. L’idée du Président avec ce nouveau débat sur l’Islam était de couper l’herbe sous le pied à tous ceux qui sont à sa droite. Et de ne surtout pas évoquer son propre bilan. Mais Emmanuel Macron a un second objectif. Pilonner la France insoumise et Jean-Luc Mélenchon.  

Un p'tit coup de bourbon

Chaque semaine, Serge Faubert raconte l’actualité française à travers le prisme des délibérations au Sénat et à l’Assemblée nationale. Ce qui perce de l’esprit des lois et de l’équilibre des forces politiques, au-delà du jeu des petites phrases.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !