Je fais un don
Les entretiens

Parler en ayant le temps de développer, sans courir le risque d’être (trop) interrompu entre deux tunnels publicitaires. L’espace idéal pour exposer des idées nouvelles et/ou dissidentes, rapporter des informations de la plus grande importance, réagir à une actualité trépidante.

L'imposture de l'écologie de marché

Les combats écologiques sont-ils douteux dès lors qu’ils s’éloignent de la radicalité et acceptent de transiger avec le capitalisme ? L’action directe est-elle la seule forme de combat pertinente quand les choix politiques sont tellement timides qu’ils en deviennent vains ? L’écologie peut-elle être autre chose que le refuge de la bourgeoisie ? Dans un entretien avec Théophile Kouamouo, Philippe Vion-Dury balaie toutes ces questions, au lendemain des élections européennes de mai 2019, à l’issue desquelles Europe Ecologie Les Verts (EELV) a réalisé un score remarqué. Le rapport à la radicalité est peut-être le fondement du clivage qui sépare écologie radicale et écologie consensuelle. « La radicalité renvoie à une posture écologique critique qui consiste à remonter à la racine des problèmes. Plutôt que de dire qu’on va rendre une usine propre, on se demande pourquoi on a besoin d’une usine », résume Philippe Vion-Dury, qui évoque des figures aussi différentes que René Dumont, José Bové et Yannick Jadot et des organisations comme Greenpeace et Alternatiba.

Les entretiens

Parler en ayant le temps de développer, sans courir le risque d’être (trop) interrompu entre deux tunnels publicitaires. L’espace idéal pour exposer des idées nouvelles et/ou dissidentes, rapporter des informations de la plus grande importance, réagir à une actualité trépidante.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !