2

Les règles dans l’histoire

2 comments on Les règles dans l’histoire

  1. JeJu dit :

    Bonsoir,
    A propos des méthodes concernant les règles, de mon coté, j’utilise aussi des serviettes lavables et aussi je me rends compte que je sens de mieux en mieux mes flux un peu en avance et que je peux même les retenir, pas très longtemps et à condition de ne pas faire de gros efforts physique et que je peux donc aller aux toilettes pour laisser le sang s’écouler. C’est pas mal. En tout cas je préfère nettement cette méthode à la période tampons/serviettes en plastoque où je ne prenais pas le temps de sentir mon corps;
    Merci pour votre émission, je me demandais depuis longtemps comment faisais les femmes aux temps plus anciens.

    Bonne continuation à vous.

  2. Mariefpe dit :

    J’ai utilisé et détesté les tampons assèchants, que je quittais le soir avec autant de soulagement que mes lentilles, les serviettes mal collées, glissantes, visibles. Je n’ai jamais manqué un cours de sport à cause de mes règles, et je le regrette. La plupart du temps, rentrée chez moi, je prenais un bon vieux mouchoir en tissu, ou les anciennes couches de bébé en coton, qui s’adaptait à ma morphologie. Maintenant ménopausée, je me dis que le mieux, c’était de laisser le sang coulé, de vivre ces jours « en retrait », chaise longue, martini, repos.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut