8

#31 – PRISCILLIA LUDOSKY, LA FORCE TRANQUILLE DES GILETS JAUNES

Entretien libre entre Aude Lancelin et Prisicillia Ludosky, pionnière du mouvement des Gilets Jaunes à l’initiative de la pétition contre la taxe carbone

👉 Soutenez Le Média : http://bit.ly/SoutenezLeMedia

👉 Faire un don : http://bit.ly/DonAuMedia

⚠ Suivez-nous :

Twitter : http://bit.ly/TwitterLeMedia

Facebook : http://bit.ly/FacebookLeMedia

Youtube : http://bit.ly/YouTubeLeMedia

 

8 comments on #31 – PRISCILLIA LUDOSKY, LA FORCE TRANQUILLE DES GILETS JAUNES

  1. jldouliery dit :

    Le journalisme autrement c’est bien, et indispensable mais je n’oublie pas non plus le combat permanent contre toutes les forces qui défendent en toutes occasions et par tous les moyens, y compris ceux de l’Etat le « seul système possible » le néolibéralisme, l’ accaparation par quelques uns de toute la richesse produite,. Alors quand je vois l’utilisation qui est faite et ce qui est retenu de l’entretien libre avec Mme Ludovski, je me pose des questions sur la pertinence de cet entretien avec une personne certes peut être intéressante dans le moment vécu mais sans recul ni consistance politique d’aucune sorte. Dommage et je vous avoue que ça met un froid sur ma relation avec le Media.

  2. paulecazals dit :

    Bonjour Aude et désolée parce que cette dame c’est la mauvaise pioche. Très mauvaise.

    1. Les médias mainstream en font assez contre la FI pour ne pas en rajouter ! Je suis très choquée par les propos dePriscillia Ludoxsky elle parait très bien informée et ne peut ignorer ce que contient le programme de la FI depuis 2017 !! ça me semble donc de la malhonnêteté intellectuelle de sa part. c’est son droit de ne pas vouloir s’engager politiquement mais pas de dire qu’elle n’a jamais vu ce qu’elle demande aujourd’hui dans un programme.
      Où alors c’est peut être pas mal de l’avoir dévoilée ?? J’avais jusqu’à ce jour un apriori positif, donc maintenant méfiance..

  3. Ainuage dit :

    Je suis très étonné des commentaires précédents sur mme Ludosky, et du jugement porté à cette occasion sur le Média. Le Média fait son boulot de média, cad qu’il reçoit des acteurs importants d’un révolte citoyenne. Moi, Socio, j’ai envie d’écouter cette personne en révolte, acteure majeure du seul mouvement sérieux de révolte qu’on ait vu depuis longtemps. Mme Ludosky apparemment n’est pas « partisane » (cad n’appartient pas à un parti ou mouvement politique), mais est citoyenne (comme tous les gilets jaunes) très engagée et même beaucoup plus engagée que beaucoup de partisans. Son boulot, son rôle ont été tout à fait extraordinaires. Je la remercie immensément et sans réserve pour cela, et remercie tout aussi immensément Aude Lancelin de l’avoir invitée. Elle ne pense pas comme nous, elle n’est pas socio ? et alors.
    Je soutiens LFI, mais on ne peut pas demander au Média de ne recevoir que des partisans. Les citoyens comptent aussi. D’ailleurs, apparemment, LFI aime bien aussi mme Ludosky puisqu’elle la sollicite. Avec trop d’insistance apparemment. Elle veut pas ! elle le dit ! c’est tout.

  4. Ainuage dit :

    Je rajoute que Mme Lancelin ne pouvait pas prévoir le propos tenu par mme Ludosky sur la FI. Un entretien ça se prépare, certes, mais j’espère que ce n’est pas une pièce de théâtre où chacun a appris son texte à l’avance.

  5. Regarde un peu ou est ton allié Priscillia Ludovsky, ouvre les pages de « L’avenir en commun » LAEC, tu va y trouver l’essentiel de tes revendications et bien plus. A moins d’être une idéologue, que tu prèfères « plutôt l’enfer que les insoumis » Tu iras même jusqu’à oublier ce pour quoi aujourd’hui tu est en jaune?. Alors tu auras choisi l’enfer!, le problème c’est que se billet pour l’enfer je préférerait, comme de très nombreux autres, ne pas avoir ne pas à le prendre.

  6. paulecazals dit :

    Aude ne pouvait pas prévoir mais, même si elle avait pu prévoir, il était bien qu’elle l’invitasse. Ne serait-ce que pour « la dévoiler » comme dit si pertinemment Catherine (cf. supra).
    Il n’en reste pas moins que cette « personne, certes, peut-être intéressante dans le moment vécu, mais sans recul ni consistance politique d’aucune sorte » comme le signale jldouliery (cf.supra) cause un préjudice important (de mon point de vue) au mouvement France Insoumise qui n’en finit pas d’encaisser des coups « en dessous de la ceinture ».
    Mais « ce qui ne tue pas… »

  7. Ainuage dit :

    Sur le dévoilement, je suis entièrement d’accord. D’ailleurs, ça sert essentiellement à ça un média; et c’est d’ailleurs aussi pour cela que la gente politique a appris l’art de la démagogie et de la dissimulation dans cet exercice périlleux. Mme Ludosky avec sa jeunesse n’est pas encore tombée là-dedans, non plus que Mélenchon d’ailleurs avec ses coups de gueules très sincères et très beaux (pour moi) mais pas forcément sympathiques à tous les électeurs ….Ces deux-là ont quelque chose en commun, l’une calme, l’autre pas. Certes LFI en prend plein la gueule sur les média. Mais Mme Ludosky, par exemple, n’a pas appelé à une liste GJ aux Européennes. Il ne faudrait pas la traiter comme l’âne de la fable cad lui mettre trop de choses sur le dos. Oui, ses idées sont proches de la FI ! mais peut-être LFI a-t-elle été trop insistante, comme un dragueur trop collant (nous ne connaissons pas le détail). LFI s’est trompée aussi au démarrage du mouvement GJ, et a reconnu ses torts : pourtant, Mélenchon a une sacrée consistance politique !!!
    Fallait-il que les GJ restassent chez eux et qu’ainsi rien ne change pour la popularité de LFI. On ne peut lutter contre l’histoire. Pour moi, mme Ludosky n’est nullement responsable des coups que reçoit LFI de la part des média; je pense même que le fait qu’elle fasse savoir que LFI la « drague » est positif médiatiquement parlant (même si elle laisse entendre que LFI est un peu casse-couilles dans sa démarche). Que mme Ludosky ne soit pas politisée est vrai, mais ce n’est pas un problème ; elle fait irruption dans la politique; elle sait qu’elle n’est pas politisée, et, pour selon, quel travail elle fait ! Ira-t-elle fricoter avec la droite économique réelle que sont PS, Générations, EELV ? je ne sais pas. Attendons.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut