#22mars, partons sur de bonnes bases (Orelsan remix)

Provenance des extraits utilisés :

  • Clémentine Autain, Soir 3 le 19/03/2018
  • Thomas Porcher, Grandes Gueules le 15/03/2018
  • Philippe Martinez, Public Sénat, 20 mars 2018
  • Alexis Corbière, BFM le 20/03/2018.
  • Édouard Philippe face à Jean-Jacques Bourdin 20/03 Olivier Besancenot – C à Vous – 19/03/2018
  • SNCF : le bras de fer a commencé ! #cdanslair 14.03.2018
  • P. Martinez avec JP Elkabbach 14/3 Dimanche 11 mars 2018,
  • Jean-Luc Mélenchon «Dimanche en politique».
  • JL Mélenchon, #RDLS57
  • L’édito de Christophe Barbier, du lundi 26 février 2018, sur BFMTV. Et en même temps, du dimanche 25 février 2018, sur BFMTV.
  • Philippe Poutou sur LCI

Musiques :

  • Celle qui fait vachement peur dans les docs conspi
  • Attente téléphonique Sncf
  • Orelsan – Basique (instru)

Le Média est en accès libre grâce aux Socios, rejoignez-les ! https://www.lemediatv.fr/user/login

« J’assume », la politique en mode thug

Dans cette vidéo on s’attaque à la manière dont on dit « allez vous faire foutre » dans le milieu des politiciens : « j’assume ». D’ordinaire, dire « j’assume » signifie que l’on reconnaît comme siens des propos ou des actes, et qu’on en accepte les conséquences (même si on peut les trouver injustes et que l’on conteste d’avoir dit ou fait des choses condamnables). Les politiques, en s’appuyant sur leurs capacités à se soustraire à la sanction (de la justice ou de l’opinion publique), introduisent un nouveau sens de la formule : dire « j’assume » permettrait désormais de s’exempter de toute responsabilité, et de déclarer absurde toute critique ou condamnation.

Un détour par la philosophie du langage et la théorie des actes de parole permet d’éclairer ce point.

Le livre d’Austin (à la fois lisible parce pédagogique et fourmillant d’exemple, et difficile parce que le lecteur finit par se perdre dans la quantité de distinctions) : Quand dire, c’est faire, Paris, Éd. du Seuil, 1970.

Sur l’affaire du vol d’E. Philippe :

Sa défense présente un certain nombre d’oublis volontaires. « Mon voyage a coûté moins cher que le même voyage effectué par E. Valls » : il oublie de dire que le voyage de Valls faisait en plus étape en Australie et en Nouvelle-Zélande. « Je devais rentrer vite car E. Macron quittait le territoire, et l’un de nous doit toujours être présent en métropole » : mais l’avion militaire Tokyo-Paris qu’il n’a pas pris a in fine atterri avant le départ de Macron.

Voir les autres critiques :

Les contextes des propos controversés de Macron :

Les Langues de Cha’ – C’est Celui Qui Dit Qui Fait : https://www.youtube.com/watch?v=9mhUZ…

Deux billets inspirants :

MUSIQUES Vous trouverez tout ce son bien gangsta sur Youtube (les vrais savent faire un copier-coller) :

  • Trap instrumental Hip Hop rap beat 2017 FREE Hard 808 Trap beat BOSS
  • Real Chill Old School Hip Hop Instrumentals Rap Beat #3
  • THUG LIFE BEAT Non copyright Hip Hop Instrumental
  • Westcoast Gangsta Hip Hop – Free Instrumental 2015 GTA 5 Style -Westcoast Gangsta Hip Hop
  • Free Instrumental 2014 GTA 5 Style
  • L’instru de « Paré » – Chroma & Sultan

Épidémie de complotisme, révèle un sondage !

Un sondage mesure toujours quelque chose. La question est de savoir quoi. On ne nie pas ici le caractère préoccupant du phénomène conspirationniste. Mais s’il ne faut pas en sous-estimer l’ampleur, il ne faut pas non plus se livrer à une surestimation alarmiste. Evaluer correctement son ampleur et sa nature suppose de bien faire la différence entre des degrés de conviction, mais aussi entre des natures d’adhésion, et enfin entre des types de théories crues. Le sondage contruit un indicateur de niveau de complotisme à partir :

  • de questions qui ne portent pas seulement sur des théories du complot,
  • de théories du complot très hétérogènes, dont les degrés de «nocivité sociale» sont très différents,
  • enfin les «grandes» théories du complot (jésuite, juif, franc-maçon, communiste) ne sont presque pas testées.

L’indicateur met assurément en évidence une adhésion spontanée à des explications alternatives de phénomènes et évènements divers. Il est plus douteux de le faire passer d’une part pour un critère fiable de distinction entre attitude conspirationniste solidement ancrée et simple adhésion sporadique et d’autre part un indicateur de leur ampleur respective. —

L’enquête réalisée par l’IFOP pour la Fondation Jean-jaures et Conspiracy Watch : https://jean-jaures.org/sites/default…

Les précisions méthodologiques de Fourquet : https://jean-jaures.org/nos-productio…

Références :

  • CHAMPAGNE Patrick, Faire l’opinion (1990) CHUECA Miguel, entretien à Mediapart (2012) http://www.dailymotion.com/video/xscj…
  • BRONNER Gérald, La démocratie des crédules, PUF, 2013
  • DANBLON Emmanuelle et NICOLAS Loïc, Modernité et “théories du complot” : un défi épistémologique, Introduction à Les rhétoriques de la conspiration, 2010
  • MOSCOVICI Serge, The Conspiracy Mentality, in Dieter Groh (auth.), Carl F. Graumann, Serge Moscovici (eds.), Changing Conceptions of Conspiracy, Springer Verlag New York, 1987 REICHSTADT Rudy, note d’accompagnement de l’enquête (2018) https://jean-jaures.org/nos-productio…
  • ROUQUETTE Michel-Louis – Il résume les principaux résultats de ses travaux sur les rumeurs ici : https://www.youtube.com/watch?v=eztDq… ou là : http://www.persee.fr/doc/comm_0588-80…
  • TAGUIEFF Pierre-André, Réflexion sur la pensée conspirationniste, Raison publique, n°16, printemps 2012
  • WAGNER-EGGER Pascal, BANGERTER Adrian, « La vérité est ailleurs : corrélats de l’adhésion aux théories du complot. », Revue internationale de psychologie sociale 4/2007 (Tome 20) , p. 31-61

La sociologie de la réception et en particulier l’approche «usage et gratification» sont un ensemble de travaux montrant la manière dont la réception d’une même information ou message varie fortement selon les conditions et contexte de réception, l’identité et l’appartenance sociale de celui qui le recoit, etc. Y sont étudiées les façons dont les individus transforment les messages, les intègrent à leurs croyances initiales, en font des usages différenciés.

On pourra s’en donner une idée avec les pages Wikipedia :

PRESSE & articles sur la métholodogie

Les extraits avec le chercheur de vérité sont extraits de La campagne à vélo – EP#11 :  » Moi je suis conspirationniste à 200%  » : http://www.dailymotion.com/video/xprf27

Le Média est en accès libre grâce aux Socios, rejoignez-les ! https://www.lemediatv.fr/user/login

LE STAGIRITE

Ici on coupe, on élague, on rabote et on cloue le bec au discours politique. Langue de bois, com’, rhétorique creuse, formules toutes faites… tout y passe ! N’est-ce qu’un «blabla» insipide et inoffensif, par lequel les politiciens meublent leurs interventions publiques, ou faut-il voir dans ces mots et expressions de dangereux instruments au service du Pouvoir, modelant nos esprits pour nous rendre dociles ? Le Stagirite s’attaque à ces questions, sans crainte d’assumer des positions politiques, mais toujours avec le souci de proposer une argumentation fine – et avec une touche d’ironie !
Pour tout public.

Faire défiler vers le haut