2

CHRONIQUE : L’INDUSTRIE SACRIFIÉE / DOCU : « MON USINE FERME »

LGBTQI : ILS MILITENT POUR LA CRÉATION D’UN CENTRE D’ARCHIVES À PARIS

LE Média reçoit Sam Bourcier, sociologue et militant queer, pour nous parler du collectif d’archives LGBTQI de Paris. Le collectif lutte depuis plusieurs années pour la création d’un centre d’archives et des mémoires.

LA POLITIQUE INDUSTRIELLE FRANÇAISE MISE EN ÉCHEC

L’industrie française va mal, c’est le dur constat que fait Henri Sterdyniak dans une nouvelle Chronique Éco. Il revient sur le manque de volonté de l’actuel gouvernement face à la concurrence internationale.

DOCU : PRÊTE-MOI TA CAMÉRA, MON USINE FERME

Réalisé en 2009 par Stéphanie Hammou, le film retrace la fermeture d’une usine textile à travers le point de vue des ouvrières. À ne pas manquer !

2 comments on CHRONIQUE : L’INDUSTRIE SACRIFIÉE / DOCU : « MON USINE FERME »

  1. Ainuage dit :

    Comme souvent, une émission passée du Média n’est pas accessible directement sur le site du Média : je parle de l’émission « Au carré » dont l’intitulé commence par « L’ancien garde du corps de Sarkozy, …. ».
    Je commente donc cette émission ici. Pour en dire tout mon dépit.
    Qu’est-ce que c’est que cette clownerie ? C’est « con et compagnie » ou quoi ???
    Tout d’abord je remarque que l’intitulé de présentation commence par « l’ancien garde du corps de Sarkozy ». Manifestement il y a là un simple intention de « buzz », de « racolage » vulgaire du chaland. Cette accroche n’a, en effet, absolument aucun lien avec le contenu, le thème de l’interview. L’orientation chaîne de distraction/ragot, qui fait l’audience de toutes les émissions à succès du mean stream, se confirme chez le Média 3. Faire de l’audience avec ce genre de chose, de buzz, c’est facile mais c’est pas bon. On aura bientôt des émissions « punching ball » sans aucune tenue, comme chez Hanouna le pitre; ce sera rigolo et l’indice d’audience augmentera sans doute (la recette est imparable) : mais pas de quoi en être fier !
    Un ancien flic écologiste, néochrétien apolitique, (interviewé par un néodébutant quelque peu énervant) vient nous parler de l’organisation et l’anticipation des paniques alimentaire au niveau des communes de France (bonjour Jean Pierre Pernaud) : certes « c’est beau, c’est généreux c’est grand, c’est magnifique …. » (G. Brassens) mais il y a plus réaliste actuellement. Bien sur il se réfère en abondance aux Gilets jaunes, comme pour se donner du crédit, mais ça sent le bidon (les GJ c’est « la fin du mois » et même « la faim du mois »). Avec cette interview, c’est la stratégie « fin du monde » de l’écologie facho-gauchiste d’EELV qui trouve ici une de ses ramifications. L’enjeu sociétal est porté au pinacle. L’enjeu social, au trente-sixième dessous !
    Quand à l’intitulée « Au carré » qui remplace l’intitulé « Au combat », on ne voit vraiment pas ce qu’il signifie : s’agit-il de gommer toute forme d’agressivité, de violence dans la présentation du Média3. Bonjour la mollesse. A moins que cela signifie « mettre une tête au carrée au Capital » et on serait alors dans un vieillo-marxisme intéressant ? Mais j’en doute !

  2. Ainuage dit :

    La téléologie de l’apocalypse néochétienne (vie ou mort écologique) remplace la téléologie de l’apocalypse chrétienne de Saint-Jean (enfer ou paradis). Comment Le Média peut-il faire de l « apocalypse » un argument de titre. Encore le buzzomatisme ? La dictature de l’audimat.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut