2

LA GRANDE H : UNE HISTOIRE DES SEXUALITÉS – SYLVIE STEINBERG

Julien Théry reçoit Sylvie Steinberg  pour une nouvelle édition de La Grande H

Cet épisode de « La grande H », l’émission d’histoire du Média, est consacré à l’histoire deS sexualitéS – au pluriel –, pour reprendre le titre d’un livre de synthèse à destination du grand public paru récemment. Julien Théry rencontre l’historienne Sylvie Steinberg, qui a dirigé cet ouvrage collectif. Sylvie Steinberg nous explique pourquoi une telle histoire ne peut aujourd’hui qu’être écrite au pluriel : elle intègre nécessairement les fortes variations des normes morales au fils des âges, ainsi que la variété des pratiques selon les groupes sociaux et selon les orientations sexuelles. Peu de domaines de la vie actuelle sont à la fois aussi puissamment déterminés par les héritages du passé, avec la persistance des normes de genre, et aussi différents du passé, avec notamment la normalisation croissante de l’homosexualité, jusqu’au phénomène du pinkwashing. Sylvie Steinberg suggère que l’acceptation du pluralisme des sexualités aujourd’hui dérive d’une disjonction entre la sphère du sexe et celle de la reproduction. Cette disjonction s’est certes accélérée très récemment, mais le processus a commencé dès le XVIIIe siècle, avec l’apparition du contrôle des naissances. Sylvie Steinberg évoque aussi la place de la prostitution dans la régulation de l’ordre sexuel au Moyen Âge et l’apparition d’une culture de la pudeur à partir de la Renaissance. Elle revient aussi sur la peur-panique de la masturbation qui a saisi l’Europe à partir de la fin du XVIIIe siècle et s’est prolongée jusqu’à la première moitié du XXe siècle. Une émission de Julien Théry.

👉 Sauvez Le Média : https://www.lemediatv.fr/sauvez-le-me…

⚠ Suivez-nous :
Twitter : http://bit.ly/TwitterLeMedia Facebook : http://bit.ly/FacebookLeMedia Youtube : http://bit.ly/YouTubeLeMedia

👉 Aidez-nous à propager nos contenus : https://t.me/joinchat/AAAAAEcMdzng-Zl…

👉 Rejoignez nos Socios pour aider à sous-titrer et traduire les programmes du Média : https://www.lamarmite.fr/lm

 

2 comments on LA GRANDE H : UNE HISTOIRE DES SEXUALITÉS – SYLVIE STEINBERG

  1. Ainuage dit :

    J’ai trouvé cette émission intéressante dans l’ensemble. Le thème est traité avec beaucoup de retenue par mme Steinberg qui met à distance l’affect au profit d’un discours plutôt scientifique, mais « non jargonneux ».
    Certaines composantes d’orientations sexuelles sont néanmoins passées sous silence et c’est dommage car elles ont fait l’actualité il y a peu : je parle de la zoophilie qui dans un (ou des) pays du Nord avait été autorisée suite à la part délirante de mai68 où il était interdit d’interdire (mai 68 ayant une part sociétale concernant les moeurs (plutôt estudiantine) et une part sociale concernant la lutte des classes (plutôt ouvrière). La zoophilie a récemment (et heureusement) été interdite dans ce pays du Nord. Ouf. D’autre part, lors du traitement de la question du viol, celui-ci a été abordé uniquement du côté de l’homme violeur; peut-être la question de la femme violeuse aurait pu être citée, bien qu’ à 99% c’est le plus fort (l’homme) qui viole le plus faible. (y a t-il une histoire de la femme violeuse ou de l’homme violé ???).
    Ce que j’ai apprécié aussi, c’est qu’à un moment les faits d’histoire ont été raccrochés à la situation économique et aux rapports de production de l’époque (faits sociaux datés et situés), ce qui me semble le minimum dans une approche sérieuse (cad marxisante) : pas d’essentialisation ni d’idéèlisation des pratiques.
    Pour conclure j’ai trouvé que l’animateur Julien Théry avait tendance a empiété un peu trop sur le rôle de l’invitée mme Steinberg. Du fait de sa connaissance apparemment très importante du thème, il s’est positionné un peu trop en contradicteur (plus qu’en animateur), coupant la parole ou parlant en même temps que mme Steinberg (qui a géré cela avec doigté).

    1. Absolument d’accord, J Théry a trop empiété sur le rôle de l’invitée, elle a su garder le fil malgré les trop nombreuses interruptions de l’animateur!

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut