Je fais un don

Un p'tit coup de bourbon

Un p'tit coup de bourbon

Chaque semaine, Serge Faubert raconte l’actualité française à travers le prisme des délibérations au Sénat et à l’Assemblée nationale. Ce qui perce de l’esprit des lois et de l’équilibre des forces politiques, au-delà du jeu des petites phrases.

Dupond-Moretti : un nouveau scandale d'État

Les jours d’Éric Dupond-Moretti à la tête du ministère de la Justice sont-ils comptés ? Le Garde des sceaux est l’objet d’une fronde inédite des magistrats. Ces derniers lui reprochent d’avoir ordonné une enquête administrative sur trois de leurs collègues appartenant au Parquet national financier, le PNF.

Manifestation devant le palais de justice, tribune dans le journal Le Monde signée par deux des plus hauts magistrats de la République, Éric Dupond-Moretti vacille. Je vais prendre le temps de vous raconter cette affaire. Elle le mérite. C’est une affaire à tiroirs. Presque un polar. Et déjà un scandale d’État. Car, en toile de fond, il y a Nicolas Sarkozy dont le procès doit se tenir au mois de novembre. C’est-à-dire demain.

Tout commence en 2014. Nicolas Sarkozy est dans la tempête. C’est l’affaire Bygmalion, le financement illégal de la campagne présidentielle de 2012. Pour communiquer avec son avocat, Thierry Herzog, l’ancien président utilise un téléphone acquis sous une fausse identité : Paul Bismuth. Mais le stratagème est rapidement éventé. Le parquet national financier place le téléphone de Bismuth alias Sarkozy sur écoute. L’ancien président se livre à quelques confidences qui lui valent aujourd’hui d’être poursuivi pour “corruption” et “trafic d’influence”.

C’est alors que l’affaire rebondit. Un informateur avertit Sarkozy et son avocat que leurs conversations secrètes sont écoutées par le PNF. Au parquet national financier, on enrage. Qui a balancé l’information ? Pour le savoir, les magistrats se font communiquer les fadettes, le relevé des communications de dizaines de magistrats et d’avocats. 64 lignes téléphoniques sont ainsi examinées. Dont celle d’un certain… Éric Dupont-Moretti ! Élément important, les magistrats qui investiguent sur les différents volets des affaires Sarkozy ne seront jamais mis au courant de l’enquête menée par le PNF.

L’enquête va durer 6 ans. Oui, 6 ans. Elle est classée sans suites en décembre 2019. 

Un p'tit coup de bourbon

Chaque semaine, Serge Faubert raconte l’actualité française à travers le prisme des délibérations au Sénat et à l’Assemblée nationale. Ce qui perce de l’esprit des lois et de l’équilibre des forces politiques, au-delà du jeu des petites phrases.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !