23

14 mai 2018 – Loi violences sexuelles, RSF, Journée sans cheminots, Red Star

A la une du Journal

  • Loi contre les violences sexuelles
  • Mobilisation dans les universités
  • Journée sans cheminots
  • RSF
  • Attentat à Paris
  • Bande de Gaza
  • Red Star
  • Cannes

Du lundi au vendredi, à 20 heures, en direct. Conçu et présenté par les journalistes du Média, il vous propose une information mise en perspective. Journalistes engagés dans différentes luttes et ayant à cœur de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas souvent, ils vous parleront de l’actualité politique sans vous tromper : Le Média affiche son opposition aux politiques d’austérité qui saccagent les services publics, au démantèlement des protections sociales qui précarise la vie des gens ou encore à l’irresponsabilité en matière écologique.

Faites un don pour financer cette émission https://www.lemediatv.fr/faire-un-don
Le Média est en accès libre grâce aux Socios, rejoignez-les ! https://www.lemediatv.fr/user/login

23 comments on 14 mai 2018 – Loi violences sexuelles, RSF, Journée sans cheminots, Red Star

  1. POUTEAUX C. dit :

    Ce petit commentaire une fois pour toutes : je trouve tous vos journaux de 20H absolument excellents, au point que je ne sais plus m’en passer ni en regarder d’autres (journaux) sauf parfois et seulement en petites doses, pour confirmer mon grand agacement à leur égard. Bravo à tous. Amicalement. Catherine

    1. malaupa dit :

      Entièrement d’accord mais ce soir la vidéo du journal est bloquée!!!!!

      1. TAMARIS dit :

        Heureux que ce soit tout à coup débloqué, il y a peu de temps sans doute, ce 15 mai. Oui, oui, le Journal est toujours riche de contenu et le temps de l’explication est toujours donné pour que le sillon de la réflexion soit creusé bien droit. Merci.
        Et gros merci également et en prime à AUDE LANCELIN : son ‘intervention et sa belle colère soulignent que les salariés que sont les deux responsables de RSF ont sans doute vendu leur âme au milliardaire qui les paie, car voilà qu’ils disent sans vergogne le contraire de ce qu’ils disaient… pour descendre en flèche Mélenchon ! Répétons-le tous azimuts, oui, répétons-le : à propos des médias, on l’a calomnié en tronquant jusqu’à la caricature ce qu’il avait dit. Il invitait à la réflexion de tous. On n’a gardé de ses propos que les mots que je mets en majuscules dans la citation complète que voici :
        « Si LA HAINE DES MÉDIAS et de ceux qui les animent EST JUSTE ET SAINE, elle ne doit pas nous empêcher de réfléchir et de penser notre rapport à eux comme une question qui doit se traiter rationnellement dans les termes d’un combat ».

        On pouvait donc ne pas être d’accord, puisque c’était justement une proposition ouverte à la discussion. Une autre citation montre bien, d’ailleurs, qu’il s’agissait de réfléchir à une déontologie journalistique qui honorerait la profession : « NOTRE ADVERSAIRE N’EST PAS LA GRANDE MASSE DES JOURNALISTES, C’EST LE SYSTÈME MÉDIATIQUE -LES GRANDS MÉDIAS PRIVES DES OLIGARQUES ET LES GRANDS MÉDIAS PUBLICS CONVERTIS AUX MÊMES IDÉES ; ET AUSSI LA PETITE CASTE DES MEDIACRATES QUI DIRIGENT CE SYSTÈME OU QUI EN SONT LES VEDETTES »
        Voilà qui pourrait rafraîchir la mémoire oublieuse de RSF…
        Merci encore Aude !

  2. p_boulesteix dit :

    Impossible a visionner apparemment canal + a bloqué la diffusion pour un problème de droit d’auteur…

  3. Jalleduc dit :

    Chapeau Mme Lancelin pour votre rubrique ! C’était simplement excellent !

  4. lilidesomali dit :

    comment se fait-il que cana ait bloqué le journal??????

  5. Bob Eero dit :

    Bravo Aude Lancelin pour votre intervention.
    Effectivement, depuis, vidéo bloquée par Canal. Ça n’a pas dû plaire à Bolloré… 😉

  6. dommage, je n’ai pas pu voir Aude Lancelin, ni maintenant rien du tout, depuis le début. Je voulais faire une remarque à propos des inerventions de police dans les universités : ce n’est pas (directement) l’état qui intervient comme il a été dit, ce sont les présidents d’université qui recourent à la police.
    Ce n’est pas mieux, mais il vaut mieux être factuel et précis.

  7. comment une chaine de télévision peut bloquer un journal quel scandale

  8. oemery.tux dit :

    La vidéo du journal est bloquée par … Canal + …
    Ou comment Bolloré réussit à imposer sa censure par Google interposé …
    A mon avis il doit être possible d’empêcher Google d’imposer ce genre de règle de droit d’auteur à LeMedia
    ET MERCI DE NA PAS DE PARLER DE FACEBOOK PARCE QUE JE BOYCOTTE CETTE M…

  9. Jacques FELIX dit :

    Je regarde régulièrement le journal de 20h en différé mais ce soir, lundi 14 mai impossible d’ouvrir la vidéo bloquée par Canal + !!!

  10. mahen dit :

    Pas de panique, je pense que c’est un robot Google qui a fait bloquer automatiquement, non ? On en saura bientôt plus 🙂

  11. yvesfalck dit :

    C’est au minimum la seconde fois qu’un journal du media est bloqué pour des raisons de « propriété ‘intellectuelle … de droit à l’image » … sans doute pour une petite citation de quelques secondes que le media sera obligé demain de couper au montage. Personnellement j’ai du mal à croire que ce puisse être un « robot de Google » qui ait pris cette décision parfaitement inadmissible. Je pense au contraire que c ‘est la preuve d’une détestation absolue par les medias installés du véritable travail journalistique qu’effectue le media et qui vient troubler l’entre soi confortable qui régnait jusqu’alors. Autant le plagiat pur et simple qui semble la règle ordinaire de la plupart des médias qui se complaisent dans la répétition sans originalité des mêmes infos avec les mêmes éléments de langage est condamnable autant la citation de quelques images ou paroles devraient être permises comme elles le sont dans les travaux académiques. Il est vrai qu’il faut alors citer ses sources mais je doute que ce soit le problème dans ce cas.

  12. Emma.SH dit :

    Exceptionnel intervention d’Aude Lancelin, le vrai courage journalistique , qui dit les choses, s’inquiète des dérives, n’y aura-t-il qu’au media tv que l’on se sente concernée, où sont les journalistes en France, les intellectuels dit de « gauche » ou pas d’ailleurs… qui devraient être vent debout en lisant les conneries de Christian de Loire. Effectivement c’est gravissime. Les journalistes se sont tous Elkabachisés, je me souviens que lorsque j’étais enfant nous rigolions en écoutant cette presse sirupeuse en se disant que c’était une caricature, c’était du groland en vrai et aujourd’hui c’est pire car il n’y a plus de place pour la satyre ou pour l’opposition sans que celle ci soit diabolisée ou moquée. J’ai vu un extrait de c à vous (et c’est vraiment à eux et entre eux), où chaque invité et journaliste regardait avec mépris et sourire en coin de connivence un extrait du reportage de Mélenchon en Russie alors qu’il sont sur une chaine publique, mépris total des spectateurs qui se sont réjouis comme moi même de découvrir et partager, grâce à JLM, ce voyage.
    20000 personnes qui votent ne représentent rien en france cela n’a jamais été ainsi, nous ne sommes plus en république, le peuple est totalement nié, renié.

  13. Vidéo non disponible le 15/05/2018 au matin, bloquée sur Youtube pour utilisation de contenu de Canal+ (Les petits coquins, ils la jouent sale …)

  14. sophieassante dit :

    impossible de regarder le journal du 14…bloqué par canal plus… que faire??,

  15. patetmarie dit :

    impossible de voir le journal du 14 mai en vidéo différée… encore une censure a la c… j espère que dans un moment ça sera a nouveau disponible
    merci pour ce journal quotidien qui fait du bien et encore bravo a toute l équipe pour ce coin de ciel bleu dans la morosité nuageuse médiatique française .

  16. poldos dit :

    Je viens d’écouter en replay. Woaaaahhhh, merci Aude Lancelin. Une belle cerise sur le gâteau du Media !!! On se sent bien d’être socio ! JLM, dont ils ne comprennent rien puisqu’ils n’écoutent pas, ou qu’ils font semblant de ne pas comprendre, JLM, un danger pour les medias, hahahahaha, comme si les insoumis allaient le laissez faire !

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut