1

Épidémie de complotisme, révèle un sondage !

Un sondage mesure toujours quelque chose. La question est de savoir quoi. On ne nie pas ici le caractère préoccupant du phénomène conspirationniste. Mais s’il ne faut pas en sous-estimer l’ampleur, il ne faut pas non plus se livrer à une surestimation alarmiste. Evaluer correctement son ampleur et sa nature suppose de bien faire la différence entre des degrés de conviction, mais aussi entre des natures d’adhésion, et enfin entre des types de théories crues. Le sondage contruit un indicateur de niveau de complotisme à partir :

  • de questions qui ne portent pas seulement sur des théories du complot,
  • de théories du complot très hétérogènes, dont les degrés de «nocivité sociale» sont très différents,
  • enfin les «grandes» théories du complot (jésuite, juif, franc-maçon, communiste) ne sont presque pas testées.

L’indicateur met assurément en évidence une adhésion spontanée à des explications alternatives de phénomènes et évènements divers. Il est plus douteux de le faire passer d’une part pour un critère fiable de distinction entre attitude conspirationniste solidement ancrée et simple adhésion sporadique et d’autre part un indicateur de leur ampleur respective. —

L’enquête réalisée par l’IFOP pour la Fondation Jean-jaures et Conspiracy Watch : https://jean-jaures.org/sites/default…

Les précisions méthodologiques de Fourquet : https://jean-jaures.org/nos-productio…

Références :

  • CHAMPAGNE Patrick, Faire l’opinion (1990) CHUECA Miguel, entretien à Mediapart (2012) http://www.dailymotion.com/video/xscj…
  • BRONNER Gérald, La démocratie des crédules, PUF, 2013
  • DANBLON Emmanuelle et NICOLAS Loïc, Modernité et “théories du complot” : un défi épistémologique, Introduction à Les rhétoriques de la conspiration, 2010
  • MOSCOVICI Serge, The Conspiracy Mentality, in Dieter Groh (auth.), Carl F. Graumann, Serge Moscovici (eds.), Changing Conceptions of Conspiracy, Springer Verlag New York, 1987 REICHSTADT Rudy, note d’accompagnement de l’enquête (2018) https://jean-jaures.org/nos-productio…
  • ROUQUETTE Michel-Louis – Il résume les principaux résultats de ses travaux sur les rumeurs ici : https://www.youtube.com/watch?v=eztDq… ou là : http://www.persee.fr/doc/comm_0588-80…
  • TAGUIEFF Pierre-André, Réflexion sur la pensée conspirationniste, Raison publique, n°16, printemps 2012
  • WAGNER-EGGER Pascal, BANGERTER Adrian, « La vérité est ailleurs : corrélats de l’adhésion aux théories du complot. », Revue internationale de psychologie sociale 4/2007 (Tome 20) , p. 31-61

La sociologie de la réception et en particulier l’approche «usage et gratification» sont un ensemble de travaux montrant la manière dont la réception d’une même information ou message varie fortement selon les conditions et contexte de réception, l’identité et l’appartenance sociale de celui qui le recoit, etc. Y sont étudiées les façons dont les individus transforment les messages, les intègrent à leurs croyances initiales, en font des usages différenciés.

On pourra s’en donner une idée avec les pages Wikipedia :

PRESSE & articles sur la métholodogie

Les extraits avec le chercheur de vérité sont extraits de La campagne à vélo – EP#11 :  » Moi je suis conspirationniste à 200%  » : http://www.dailymotion.com/video/xprf27

Le Média est en accès libre grâce aux Socios, rejoignez-les ! https://www.lemediatv.fr/user/login

One comment on “Épidémie de complotisme, révèle un sondage !

  1. jcnello07 dit :

    Moi aussi j’adhère à une théorie du complot: je suis certain que le gouvernement, le medef, les médias et tous leurs affidés complotent à nous faire croire que le complot qu’ils mènent depuis plusieurs décennies (avec le succès que l’on constate hélas) n’existerait pas !

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut