Je fais un don
Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

Le gouvernement abandonne les enfants victimes de violences

Le gouvernement veut-il supprimer le Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE) ? Lyes Louffok, membre du CNPE et Michèle Créoff, vice-présidente du CNPE, sont venus en parler, « face-cam », sur le plateau du Média.

Toutes les semaines, un enfant décède sous les coups. Chaque jour, 50 enfants sont victimes de violences sexuelles, 200 enfants sont victimes de violences. Et c’est une personne sans-abri sur quatre qui est un ancien enfant placé à l’aide sociale à l’enfance (ASE). Malgré tout, le gouvernement et le secrétaire national de la protection de l’enfance, Adrien Taquet, songeraient à supprimer le Conseil national de la protection de l’enfance. Le CNPE est pourtant primordial à la politique de protection de l’enfance dans ce pays. C’est lui qui est chargé d’émettre des avis sur les politiques publiques en la matière. Parmi ces avis : plus de moyens pour faciliter la détection des violences et pour contrôler les établissements. 

C’est aussi ce qui ressort du rapport du Défenseur des droit, rapport que vous pouvez consulter ici : https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/rae-2019-num-22.10.19-2_1.pdf  

Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !